Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les chevets de kerlaz

  • Essai pour revoir

    Livres 2022 :

    - Hervé Le Tellier : L'anomalie (médiocre, ennuyant)

    - Hervé Le Tellier : Moi et François Mitterrand (super, plaisant)

    - Hervé Le Tellier : Toutes les familles heureuses  (amusant)

  • Lectures de cette année 2016

    - Alex de Pierre LEMAITRE (bon polar)

    - Les collègues de Serge JONCOUR (je n'ai pas aimé)

    - Des nuages et des tours de Dominique FABRE (je n'ai pas aimé)

    - L'Algérie, c'est beau comme l'Amérique (BD) de BURTON et GRAND (BD intéressante)

    - L'homme au complet gris de Sloan WILSON (ennuyant)

    - Le bleu des abeilles de Laura ALCOBA (je n'ai pas aimé)

    - Elle marchait sur un fil de Philippe DELERM (je n'ai pas aimé)

    - Terminus Belz d'Emmanuel GRAND (je n'ai pas aimé)

    - Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier de Patrick MODIANO (je n'ai pas aimé)

    - Paysage avec palmiers de Bernard WALLET (bof...)

    - Profession du père de Sorj CHALANDON (bof...)

    - Football de Jean-Philippe TOUSSAINT (intéressant)

    En résumé une année décevante.

    Actuellement je lis la BD de DAVODEAU et COLLOMBAT "Cher pays de notre enfance"...je pense terminer l'année sur une bonne note...

  • Et depuis novembre 2014

    - Le livre d'Elise de Elise Rida MUSOMENDERA

    - L'iquifou de Scholastique MUKASONGA

    - Eclats de 14 de Jean ROUAUD

    - Israël Palestine 10000 ans d'histoire de Albert HADIDA

    - Bavure dans le béton de Charles MADEZO

    - Meurtre à l'heure de pointe de Dan TURREL

    - Travail soigné de Pierre LEMAITRE / Bien

    - La mer à l'aube de Volker SCHLONDORFF

    - Quiproquo de Philippe DELERM

    Pas de bouquins très intéressants cette année 2015.....

  • Mes lectures depuis mai 2012

    Philippe Le Guillou : Le déjeuner des bords de Loire / Bien

    Philippe Delerm : Quelque chose en lui de Bartleby

    Jean Echenoz : Courir

    Michel Arbatz : le maître de l'oubli

    Dominique Sigaud : La part belle

    Jean Rouaud : Une façon de chanter

    Philippe Le Guillou : L'intimité de la rivière / Pas aimé

    Nahida Nakad : A la recherche du Liban perdu / Bien

    Etienne Davodeau : Les ignorants (BD) ♥

    Guy Delisle : Chroniques de Jérusalem (BD)

    Jean Failler : Rien qu'une histoire d'amour

    Jean Echenoz : 14

    Alain Lebeau : La dame du Mont Liban

    Philippe Le Guillou : Les marées du Faou ♥

    Scholastique Mukasonga : La femme aux pieds nus / Bien

    Didier Daeninckx : Camarades de classe / Pas aimé

    Nan Aurousseau : Bleu de chauffe

    Laurence Kiberlain : Moyenne

    Jean-François Vilar : Djemila / Pas aimé

    Pierre Tanguy : Débordements sur l'aile

    Sorj Chalandon : Le quatrième mur

    Philippe Delerm : Je vais passer pour un vieux con

    Scholastique Mukasonga : Notre Dame du Nil / Pas aimé

    Eric Mandonnet : Ca m'emmerde ce truc

    Antoine Laurain : Le chapeau de Mitterrand

    Alain Remond : Comme une chanson dans la nuit

    Toine Heijmans : En mer

    Patrick de St Exupéry : L'inavouable, la France au Rwanda / Pas aimé

    Antoine Choplin : La nuit tombée / Bien

    Pierre Lemaitre : Cadres noirs

    Etienne Davodeau : Le chien qui louche (BD)

  • Georges PERROS, Loran GASPAR : Correspondance 1966/1978

    Perros Gaspar.jpg

    Après Nos coeurs vaillants de Jean-Baptiste HARANG (décevant), La main de Dieu de Yasmine CHAR (encore plus décevant) voici un livre de correspondance entre Loran GASPAR et Georges PERROS. C'est la plume de PERROS qui m'a beaucoup plu. C'est direct, c'est plaisant, c'est surprenant. Drôle d'animal,  MIOSSEC l'a mis en musique...pas étonnant. Voici quelques passages :

    "...Question travail, je suis depuis une quinzaine d'années lecteur au Théâtre national populaire, ce qui me donne la migraine - et très peu d'argent. Mais il y a les allocations familiales ! Enfin, nous mangeons tous les jours, ce qui paraît nécessaire..."

    "...Vous me proposez d'aller vous voir en 2CV. Je ne dispose que d'une moto très archaïque qui me vaut pas mal de contraventions. Puis ma tête ne revient pas aux serviteurs de l'ordre. J'ai beau ne pas avoir de lumière, ils me voient tout de même. Très délicat à faire comprendre au juge..."

    "...Quant au Père Noël, on en parle beaucoup dans la chambre des enfants. J'ai beau leur dire que je ne connais pas ce Monsieur, ils ont l'air de savoir qui c'est...hélas !..."

    Et je passe toutes les réflexions sur ses hospitalisations.